Un faux ami : le ventilateur

Publié le par Jim

Je croyais qu'il était mon ami par ces temps de ce que vous savez... le ventilateur. J'en possède 3. Un par étage. Ils m'aident à passer la crise et fonctionnent en continu, bons petits soldats de l'armée des "souffleurs" !
Mais le ventilateur est un vrai-faux ami. 3 semaines de régime plein vent à la maison et ce matin je me réveille avec un torticoli terrible qui irradie toute mon épaule droite.
Les amis ne sont plus ce qu'ils étaient...

Commenter cet article

plouc_céleste 31/07/2006 13:45

Oui, hé bien moi, je me suis chopé une angine avec ce ventilo de *µ**@°#^#... J'ai la gorge en feu, alors faites gaffe aux ventilos, ils vous veulent du mal !!!

Jim 04/08/2006 18:35

Tout à fait d'accord ! Le ventilo est pernicieux !

BoSauvage 29/07/2006 15:06

C'est comme le flux d'air glacé de la clim dans une voiture... ensuite pour le même prix du as en prime une angine!La vie est mal faite! Et puis d'abord tu n'as qu'à avoir un seul étage ;-)

horticolo 28/07/2006 07:52

Bonjour et merci de vos visites, et oui je fais dans la "fanée"......aussi et vous souhaite un bon vendredi

buzenval 28/07/2006 07:29

On ne crache pas dans la soupe ! :)) J'ai vu que visiblement tu as bien abusé tes trois amis jour et nuit. La vraie bonne méthode  :  Ne mets pas le ventilo sur toi directement. Soit il tourne, soit il souffle vers un mur ou une autre direction pour remuer l'air. Deuxièmement, Ne laisse pas le ventilo toute la nuit. Le corps se refroidissement la nuit. Mets un programmateur ou minuterie. Le temps que tu t'endors, entre une ou dux heures sont préférables, et puis le ventilo s'arrête tout seul. C'est bien aussi pour faire des économie, et de l'énergie pour la terre. Je viens d'un pays chaud et je sais ce que je dis... Courage petit Jim.

Jim 28/07/2006 09:12

Merci cher Buz... tes conseils me vont droits au coeur ! Je vais tâcher de les suivre à la lettre !

Hasting 27/07/2006 17:37

Et moi j'ai écoppé d'une bonne bronchite pour les mêmes raisons...

Jim 28/07/2006 09:12

Ou les plaisirs du grand air !