Le message mondial

Publié le par Jim

Samedi. Réveillé aux aurores (10h00 tout de même) par ça :

Remis en main propre par une dame très humble et une jeune fille non moins sympathique. Dans ce formulaire je trouve ça :

Illisible à l'écran, mais en substance ça donne ça : "...que dit la Bible ? : "Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs [...] ni hommes qui couchent avec des hommes n'hériteront du royaume de Dieu".
Cette bonne-femme avec ses airs de sainte-ni-touche est en gros venue m'insulter sur le pas de ma porte.
Me jeter en plein visage une fin du monde imminente et dévastatrice lors de laquelle, je, tu, nous n'aurons pas la chance d'être sauvés.
Quels conseils ai-je donc à recevoir d'une versaillaise du samedi matin, emperlousée et contrite ?
Pourquoi les témoins de Jéhovah dégoulinent-ils de compassion ?
Pourquoi cette bonne-femme portait-elle une robe aussi odieuse ?
Pourquoi avais-je du mal à cacher une éréction matinale sur le pas de ma porte ? Pourquoi en étais-je géné ?
Pourquoi n'avais-je qu'un truc en tête en ouvrant la porte : "put... je suis super mal coiffé" !
Pourquoi la religion, cette énorme invention, me saute-elle comme ça au visage alors que je viens de quitter les douceurs de mon lit ?
Pourquoi ce tract annonce-t-il la fin de la religion catholique et pas celle de l'Islam ou de la religion juive ?
Pourquoi ce support est-il régi par les régles du marketing ? (couleurs rouges sang à l'intérieur, dans la partie "mauvaises nouvelles, vous allez tous crever" et bleu pastel sur le dernière de couv. dans la partie "Jéhovah a LA solution pour sauver tes miches").
Pourquoi toute une partie de ma famille croit-elle en ce dogme idiot et naïf ?
Pourquoi devrais-je avoir besoin de justifier de ma sexualité ?
Pourquoi faire le bien ne suffit-il pas ? Faut-il en plus que je baise "bien" (dans le sens religieux du terme, quoique "baise" n'est pas vraiment approprié) pour assurer le salut de mon âme ?
Pourquoi ces questions me chagrinent-elles autant alors que je ne cesse de clamer mon athéisme ?

Commenter cet article

Jean-Yves 03/11/2006 20:48

Avoir besoin de clamer ton athéisme cache-t-il un besoin d'une autre religion ?

Jim 06/11/2006 10:42

Qui sait ? Il s'agit aussi, peut-être, de dire avec ma voix d'adulte, tout ce que mes mots d'enfants élevé en partie sous les règles des TJ, n'ont pas su dire !

Henri-Pierre 02/11/2006 19:09

Je suis, Jim, suffisament revenu de la connerie des hommes pour me passer des intermédiaires et aller aux sources. Je ne sais pas si je crois mais la lecture de Saint Jean de la Croix ou Thérèse d'Avila par exemple, me perlent plus que les imprécations des impuissants de l'esprit.

Jim 03/11/2006 11:29

J'aime bien "impuissants d'esprit" !

Henri-Pierre 29/10/2006 23:09

Jim, je suis pédé et il me semble que je crois.En tout cas la façon dont je baise ne me pose jamais de problème vis à vis de la religion.si j'étais certain de détenir la vérité, donneur de leçons et prêcheur d'apocalypse je me sentirais en contradiction avec l'idée de dieu.Si je m'occupais de la façon dont baise mon voisin je serais un frustré, si en plus je le faisais au nom d'une religion j'ajouterai le blasphème à la frustration.Vis, baise à droite ou à gauche, bande au saut du lit ou ailleurs mais ne laisse aucune bigote ou aucun tartuffe entamer ta bonne humeur.Athée ou croyant ces questions te chagrinent parce qu'elles sont la marque de l'étroitesse dangereuse dont font souvent preuve les hommes au non de quelque "idéologie" que ce soit.

Jim 30/10/2006 10:52

Si je comprends bien, la religion " des hommes" ne t'empêche en rien de croire. J'aimerais tellement avoir en moi cette foi sans faille qui n'est entamé en rien par les positions tranchées et catégoriques des mollah catholiques qui nous entourent !